Mettre en place un plan de comptage

 

Dans l’optique d’optimiser ses consommations énergétiques, il est important de déterminer les dépenses énergétiques de son site ou de son organisation. Le plan de comptage permet de répondre à cet enjeu, dans le cadre de la certification ISO 50001. En effet, le plan de comptage permet de: 

  • déterminer les marges d’amélioration possibles,
  • mesurer la performance énergétique pour s’assurer qu’elle est conforme aux objectifs, et qu’elle est conforme aux objectifs,
  • analyser les causes des dérives potentielles de la consommation d’énergie,
  • pérenniser les gains réalisés.

 

Les étapes d'élaboration d'un plan de comptage

  1. Définition du contexte, des objectifs et des contraintes
 
Cette étape permet de mettre en cohérence le plan de comptage avec les enjeux identifiés pour le site ou de l’organisation. Il va s’agir de mener une réflexion globale autour du contexte organisationnel, technique et budgétaire. Il va s’agir notamment de: 
  • Déterminer les partenaires qui ont des besoins.
  • Définir un champ d’application (ou établir des priorités). Il peut s’agir d’un périmètre géographique, d’une consommation d’énergie, etc.
  • Identifier les contraintes techniques (service informatique, maintenance, etc.)
  • Affecter un budget au plan de comptage en fonction des objectifs et des enjeux énergétiques
  • Définir un macro planning de mise en œuvre 
  • Désigner un responsable du plan de comptage connaissant les objectifs, le calendrier et le budget.
 
À l’issue de cette étape sont identifiés le responsable, les objectifs ainsi qu’un planning. 

2. Évaluer la situation initiale

Cette seconde étape consiste en la réalisation d’inventaires (technique et fonctionnel) afin d’évaluer la situation initiale de l’organisation. 
  • L’inventaire technique permettra de recenser l’ensemble des données et équipements dont dispose l’organisation (par exemple, les compteurs, les capteurs, les logiciels…) 
  • L’inventaire fonctionnel permettra d’identifier le périmètre géographique, les sources d’énergies et les usages énergétiques. 
 
À l’issue de cette étape sont recensés les inventaires de l’organisation. Sur la base de cet inventaire, une analyse des écarts est lancée afin d’identifier les actions à mettre en place. 

3. Définir le plan d’actions d’amélioration du plan de comptage

Cette troisième étape consiste en la mise en place d’actions afin d’améliorer le système de management de l’énergie. Il peut s’agir par exemple d’ajout de compteur, d’intégration d’un logiciel de management de l’énergie, la mise en place de campagnes de mesures… 

 

Après le choix des actions, il va s’agir de les prioriser. Pour chaque action il s’agira de : 

  • Estimer le goût global 
  • Évaluer le potentiel d’amélioration 
  • Quantifier la part des consommations d’énergie liées à l’action 
  • Nommer un responsable 

4. Mise en place du plan de comptage

Cette quatrième étape consiste en la mise en place du plan de comptage sur la base des actions préalablement définies. Dans un premier temps, il va s’agir d’identifier le matériel du système de mesurage. Plusieurs contraintes doivent être prises en considération, notamment les conditions ambiantes, les contraintes de collecte de données, les besoins et les conditions de maintenance des équipements etc. 
Une fois le matériel identifié, il va s’agir de l’installer. Nous recommandons vivement la mise en place d’une documentation du matériel afin d’en assurer le suivi. 

5. Exploitation des données

 Cette cinquième étape consiste en l’exploitation des données recensées dans le cadre du plan de comptage. Il va s’agir de : 
  • Calculer des indicateurs de performance, notamment pour repérer les dérives de consommation
  • Modéliser la consommation et l’utilisation pour évaluer les avantages des mesures d’économie d’énergie
  • Sensibiliser le personnel en disséminant les données énergétiques
  • Analyser la répartition des consommations, en particulier pour une revue énergétique dans le cadre d’une démarche ISO 50001, ou pour ventiler les coûts énergétiques par centre de frais
  • Mettre en place des alertes automatiques sur les données énergétiques afin de prendre des mesures correctives le plus rapidement possible en cas d’écarts.

6. Maintenance du plan de comptage

Cette sixième étape est très importante car elle permet de maintenir le système de comptage afin qu’il reste opérationnel. Il va s’agir de contrôler qu’il n’y ait pas de défaillance du système de comptage.
La mise en place d’un système de comptage nécessite une maintenance régulière du fait des évolutions internes et externes auxquelles l’organisation sera amenée à être confrontée.